Broadbent Fellow


Anne Levesque

Anne Levesque

professeure adjointe au @commonlawfr associée @broadbent co-présidente @NAWL @ccd_online Aime le fromage et les jours de plaine

Anne is a human rights lawyer who has worked with a wide range of equality seeking groups, legal clinics and not-for-profit organisations on test case litigation, interventions, appeals and law reform initiatives. She is proud to be one of the lawyers representing the First Nations Child and Family Caring Society of Canada in its historic human rights complaint filed with the Assembly of First Nations against the Government of Canada for providing discriminatory child welfare services to over 165 000 First Nations children living on reserve and for its failure to implement Jordan’s Principle. Anne is currently a member of the National Steering Committee of the National Association of Women and the Law and Chair of the Human Rights Committee of the Council of Canadians with Disabilities. She is also a board member of the Feminist Alliance for International Action and the Centre canadien de français juridique and is one of the founding members of the Refugee Sponsorship Support Program.

Anne has taught Equality Law, Social Justice and Constitutional Litigation as a part-time professor for the University of Ottawa’s French Common Law Program and, as a Ricard Foundation Scholar, completed a masters in International Human Rights Law at the University of Oxford. She graduated from the French Common Law Program in 2007 and was called to the Bar of Ontario in 2008.

In 2015, Anne was admitted to the Common Law Honour Society of the University of Ottawa. She was nominated by Canadian Lawyers as one of Canada’s most influential lawyers and recognised as one of the country’s legal pioneers by the Canadian Bar Association’s Futures Initiatives. She received the President’s Award from the Ontario Bar Association in 2017.
Anne is from Falher, Alberta.

Recent Work

Broadbent Blog: What will it take for Canada to treat First Nations children fairly?

*

Anne exerce comme avocate dans le domaine des droits de la personne. Elle a travaillé avec plusieurs groupes de défense du droit à l’égalité, des cliniques juridiques et des organismes à but non lucratif pour qui elle a plaidé des causes types, fait des interventions et travaillé à des initiatives de réforme du droit. Elle est une des avocates qui représente la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations du Canada dans sa plainte, déposé conjointement avec l’Assemblée des Premières Nations, contre le gouvernement du Canada alléguant la discrimination dans la prestation de services d’aide à l’enfance à plus de 165 000 enfants autochtones habitant des réserves, ainsi que d’avoir manqué à son devoir d’appliquer le principe de Jordan. Anne est actuellement est du comité de direction de l’Association nationale Femmes et Droit et présidente du comité des droits de la personne du Conseil des Canadiens avec déficience. Elle siège aussi sur le conseil d’administration de l’Alliance féministe
pour l’action internationale et du Centre canadien de français juridique. Elle est une des membres fondateurs du Programme d’appui au parrainage de réfugiés.

Anne a été professeure à temps partiel au programme français de common law de l’Université d’Ottawa, où elle a enseigné des cours sur le droit à l’égalité, la justice sociale et les litiges constitutionnels. Elle a obtenu une maîtrise en droits de la personne internationaux à l’Université d’Oxford, grâce au généreux soutien de la Fondation Baxter et Alma Ricard. Elle a obtenu son diplôme du Programme français de common law en 2007 et a été admise au Barreau de l’Ontario en 2008.

En 2015, Anne a été admise à la Société honorifique de common law de l’Université d’Ottawa. Elle été nominée par Canadian Lawyers pour le prix des avocats les plus influents du Canada et reconnue par le Projet de l’Association du Barreau du Canada Avenirs en droit comme une pionnière juridique.  En 2017, elle a reçu le Prix du président de l’Association du Barreau de l’Ontario. Anne vient de Falher, Alberta.